Actualité

Stratégie foncière pour la compensation écologique et agricole (Formation thématique - 14h)

Les politiques d’aménagement actuelles consomment du foncier et, de ce fait, détériorent les bénéfices environnementaux, maintes fois prouvés scientifiquement, qu’elles devraient tirer de ces milieux.

La limitation de l’artificialisation croissante des sols est un défi d’avenir. Toutefois, il n’est pas possible de stopper net les aménagements souhaités par le développement local. Des solutions doivent donc émerger pour atteindre Zéro Artificialisation Nette.
Le mécanisme de la compensation a été mis en place il y a plus de 50 ans. La compensation a été renforcée ces dernières années, en France, par la Loi Biodiversité de 2016. Elle consiste à restaurer un milieu naturel dégradé par un projet d’aménagement (route, centre commercial, équipement public, éoliennes…). L’objectif est de générer un gain environnemental qui compense les pertes estimées et qui concilie l’ensemble des enjeux de la planification dans une approche territoriale.


PUBLIC :
  • Aménageurs ou maîtres d’ouvrage des SEM, des Bureaux d’études
  • Chef de projet Installations Classées pour la Protection de l’Environnement, Grands Réseaux, Bâtiments et Travaux Publics
  • Ingénieurs et cadres des collectivités territoriales et structures parapubliques
  • Associations de protection de l’environnement
  • Elu-e-s

OBJECTIFS :
  • Comprendre les enjeux et opportunités liés à la compensation écologique et agricole
  • Identifier les acteurs pour élaborer une stratégie foncière de compensation efficace écologiquement et économiquement
  • Définir et articuler une stratégie de compensation avec d’autres politiques publiques et projets
  • Maîtriser et optimiser les outils de la compensation