COVID-19 : Etudiants en mobilité internationale

COVID-19 : Modification du règlement des études 2019-2020

ADAPTATIONS DE L’OBLIGATION DE REALISATION DES STAGES


Le quitus de mobilité internationale est levé pour tous les étudiants et apprentis actuellement en année 5 du cycle ingénieur. Les mobilités réalisées, ainsi que les projets de mobilités qui n’ont pu se réaliser, seront considérées pour le supplément au diplôme.
Le quitus de mobilité internationale est levé pour tous les étudiants et apprentis actuellement en année 4 du cycle ingénieur
Néanmoins, nous insistons sur l'importance pour de futurs ingénieurs d'obtenir une expérience internationale, qui concourt à l'acquisition de compétences indispensables à leur future activité professionnelle. Nous incitons donc les élèves-ingénieur actuellement en 4ème année, quand cela est compatible avec leurs projets professionnels, à réaliser cette mobilité au second semestre de 2020-2021 ou en stage d'année 5.
Concernant les étudiants qui envisagent de candidater pour un contrat de professionnalisation en année 5, les éléments attestantque leur mobilité devait être validée à la date de début de leur contrat de professionnalisation seront considérés.
Les mobilités réalisées, ainsi que les projets de mobilités qui n’ont pu se réaliser, seront considérées pour le supplément au diplôme.
L'obligation d'une mobilité internationale dans les conditions définies dans le livret de l'étudiant 2019-2020 pour tous les étudiants actuellement en année 3 est maintenue.
Néanmoins, nous sommes attentifs à toutes les mobilités prévues au premier semestre de l'année 2020-2021 qui pourraient être impactées. Nous incitons les élèves-ingénieurs, pour l'ensemble de ces mobilités à ne pas engager de frais tant que nous n'avons pas une confirmation ferme que ces mobilités pourront être réalisées dans les délais et selon les modalités prévues.
 

Etudiants actuellement à l’étranger

[Envoyé le 6 avril à tous les étudiants en mobilité]

Tous les lundis après-midi, les trois conférences (CGE, CDEFI, CPU) ont une réunion avec la Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation pour échanger sur des points opérationnels. Hier a été abordée la question du retour des ressortissants français à l’étranger, dont font partie certains de vos étudiants. Comme vous le savez, il devient très difficile de trouver des vols retours à des tarifs raisonnables depuis le début de la crise engendrée par la propagation du Covid-19.

Une opération est en cours en ce moment avec les postes diplomatiques français partout dans le monde. Ils sont en train de négocier avec des compagnies aériennes de proposer des tarifs préférentiels de groupe afin de permettre à ceux qui en ont émis la volonté de rentrer en France.
Aussi, la CGE voudrait vous inciter à prendre contact avec vos étudiants et personnels toujours à l’étranger afin de les avertir de cette démarche. Il est important qu’ils fassent le nécessaire auprès du poste diplomatique du pays dans lequel ils sont actuellement. La Ministre a insisté sur l’aspect urgent de cette opération de retour à grande échelle. Une fois ce processus engagé, il n’est pas certain qu’il se reproduise.
 
Certains pays, pour faire face à la propagation du virus, ont annoncé la fermeture de leurs frontières, il est probable que d’autres pays les imitent. Les prix des vols risquent de rester très élevés, et la fréquence des vols peut continuer à diminuer fortement. C’est pourquoi, la CGE recommande à ses membres d’inciter les étudiants et les personnels encore à l’étranger à profiter de cette négociation à venir pour rentrer en France.
 

[Envoyé le 26 mars à tous les étudiants en mobilité]
Nous avons été informé de la difficulté croissante pour les étudiant-e-s souhaitant rentrer de trouver des vols à destination de la France. D’ici quelques jours, il ne sera a priori plus possible, jusqu’à nouvel ordre (donc pour une durée inconnue), de trouver un vol. Nous exhortons donc, celles et ceux d'entre vous qui souhaitent revenir sur notre territoire à se décider et à entreprendre les démarches nécessaires très rapidement.
Quelle que soit votre décision et votre situation, merci de contacter Mme Annabelle Nour et le Correspondant RI de votre département pour nous permettre de suivre au mieux les flux de retour pour en avertir le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. En somme :
  • pour celles et ceux qui rentreront dans les jours à venir, merci de nous contacter à votre retour en France pour prendre date (retour effectif) ; merci également de veiller à appliquer les règles de lutte contre l'expansion de l'épidémie (aéroports, avions...) ;
  • pour celles et ceux qui souhaitent rentrer mais sont dans l'impossibilité de le faire, merci de nous en avertir et de communiquer sur votre situation dans le pays d'accueil ;
  • Pour celles et ceux ne comptant pas rentrer : merci de nous en avertir par retour de mail et de veiller à appliquer les consignes sanitaires du pays d'accueil.
Enfin, si vous avez connaissance de collègues dans une situation difficile (isolement, communication difficile avec les autorités...) merci de nous en avertir svp.
Nous vous remercions une nouvelle fois pour ceci, vous invitons à la plus grande prudence et vous adressons nos pensées les plus positives dans ces moments difficiles.

[Envoyé le 19 mars à tous les étudiants en mobilité]
Le message du Président de l'Université de Tours expédié le 17/03/2020 (19:49, heure française) a soulevé des réactions de votre part. L'invitation du gouvernement à revenir en France est assez forte, aux vues des difficultés liées aux fermetures éventuelles des lignes commerciales régulières qui pourraient advenir dans les jours qui viennent. Si vous souhaitez rentrer, nous vous invitons à vous assurer du bon fonctionnement de ces lignes aériennes commerciales. Nous vous demandons également d'appliquer toutes les règles de prudence en vigueur pour limiter l'expansion de l’épidémie en cours. En l'état actuel, dans le cas où vous rentreriez, nous vous demandons :
  • de déclarer votre retour (email adressé à Mme Annabelle Nour et copie aux scolarités de vos départements respectifs) ;
  • de préciser la date de fermeture du partenaire international qui vous a accueilli ;
  • de préciser si ce dernier à mis en place un dispositif de continuité de la pédagogie (cours en ligne,...).
Ces informations permettront de suivre l'état d'avancée de vos mobilités et de mettre en place les aménagements pédagogiques nécessaires dès votre retour. Elles permettront également à la commission REI de Polytech Tours de statuer, avec bienveillance, quant à la validation de votre mobilité. Nous vous invitons une nouvelle fois à la prudence et vous adressons nos sentiments les meilleurs.


Etudiants étrangers en mobilité à Polytech Tours

[Envoyé le 19 mars à tous les étudiants en mobilité entrante à Polytech Tours]
In the context of the Covid19 pandemic you probably want to return to your home-country. If you decide to go back, please let us know the date when you'll leave France.
We also kindly ask you to get informed about the situation in your country (public health security rules, borders...) by contacting your embassy. Please also check the availability of commercial flights/trains before taking any decision.
When you'll be back to your home-university, Polytech Tours will deliver (if needed) a certificate mentionning the duration of your stay here in Tours.
Once again, we ask you to take care of you if you decide to leave France by applying the public health security rules.


Validation de l’expérience internationale

[Envoyé le 20 mars à tous les étudiants]
La période troublée que nous traversons amène certain-e-s d'entre vous à s'interroger sur les modalités de validation de leur mobilité et, in fine, de leur année. Nous vous informons que celles et ceux d'entre vous qui disposent d'une convention de stage internationale ou bien d'un formulaire officiel type Learning Agreement signé par un partenaire étranger (et annulée du fait de la pandémie) verront leur mobilité validée par l'Ecole au titre de l'année 2019-2020 (stage [S6-S8-S10] ou mobilité [S8 - S10]). L'expérience internationale sera validée sur la base des indications mentionnées sur la convention de stage internationale et/ou le learning agreement (même si la durée initialement prévue sur place n'a pas été respectée). Évidemment, la validation du semestre dépendra des résultats en tenant compte que les cours et évaluations sont réalisés à distance. Ila situation actuelle ne doit pas pénaliser votre parcours universitaire même si nous considérons comme fondamental pour votre cv et vos compétences de développer une expérience internationale. Aussi, nous encourageons les étudiant-e-s qui souhaitent réaliser une mobilité, à l'entreprendre lorsque les conditions sanitaires mondiales le permettront.
Les étudiants qui souhaitent faire valoir une expérience internationale dans un autre cadre (séjours personnels à l'étranger) devront, comme en temps normal, présenter des preuves nominatives de leur présence sur un territoire étranger. Ces demandes seront examinées par la Commission REI de Polytech Tours. Pour toute question, n'hésitez pas à prendre contact avec les Correspondants RI de vos départements respectifs et/ou Mme Annabelle Nour.
Enfin, nous vous invitons une nouvelle fois à la plus grande prudence et au respect des consignes de confinement transmis par les autorités françaises, et étrangères le cas échéant.


Mobilité sortante au premier semestre 2020/2021

[Envoyé le 26 mai : Mobilités DD Hors-Europe à compter de septembre 2020]

Vous avez été destinataire le 12/5 d'un courrier du Président de l'Université stipulant la suspension des mobilités sortantes hors-europe. Cette décision a été prise dans le contexte de l'actuelle pandémie avec les éléments connus à ce jour. Cependant, nous attirons votre attention sur le fait qu'une réunion interministérielle devrait se tenir dans les semaines à venir et que les choses seront sans doute amené à évoluer. Polytech Tours a récemment fait remonter au CA de l'Université une demande pour assouplir les règles spécifiques régissant les mobilités sortantes en double-diplôme à destination du Canada. Nous espérons revenir vers vous prochainement avec des nouvelles positives dans ce sens. Notre conseil est donc de poursuivre les démarches administratives propres à votre projet de mobilité DD. Cependant, nous vous demandons une nouvelle fois de n'engager aucune dépense supplémentaire dans ce cadre. Si vous ne suiviez pas cette recommandation, les sommes engagées seraient de votre responsabilité : ni Polytech Tours, ni l'Université de Tours ne rembourseront ces montants.  
Depuis plusieurs mois maintenant, les collègues impliqués dans les relations internationales de Polytech Tours mettent tout en œuvre pour rendre possible vos mobilités. Nous espérons que ces dernières seront réalisables dans de bonnes conditions sanitaires dès la rentrée prochaine en collaboration avec nos partenaires étrangers.

[Envoyé le 7 avril à tous les étudiants en mobilité sortante au 1er semestre 2020/2021 à Polytech Tours]
Un certain nombre d'entre vous nous sollicitent par rapport aux mobilités internationales planifiées pour le premier semestre de l'année 2020-21. Même si il est clair que nous n'avons pas de visibilité quant à la certitude de réalisation de ces mobilités du fait du contexte actuel (COVID-19), nous vous exhortons à poursuivre les démarches administratives initiées dans ce sens. Cependant, nous vous demandons à ce stade de n'engager aucun frais dans le cadre de ces démarches pour éviter tout désagrément dans l'éventualité où la situation ne serait pas
revenue à la normale à la date de départ en mobilité.