Accès direct au contenu


Version française > Polytech Tours > Actualités

Découvrez le témoignage de Charlotte sur son année d'études à l'Université du Québec à Chicoutimi

Charlotte

Charlotte H.

En 5ème année d’ingénieur dans la spécialité 
Electronique et systèmes de l’énergie électrique

 

Semestre d’études à l’Université du Québec à Chicoutimi  
de septembre 2015 à juin 2016


Pourquoi être parti dans le cadre d’un séjour d’études ?

Je suis partie en séjour d’études afin d’avoir une ouverture culturelle. Il est plus facile de s’intégrer dans un autre pays dans le cadre des études car les rencontres sont plus fréquentes. On découvre la culture et on participe aux activités organisées par l’université d’accueil.
C’était aussi pour moi l’occasion de découvrir de nouvelles méthodes de travail, d’enseignement et des matières un peu différentes de celles de Polytech Tours.

 

Pourquoi avoir choisi l’Université du Québec à Chicoutimi ?

Pour le pays, j’ai toujours eu envie de découvrir le Canada alors lorsque j’ai eu l’opportunité de partir, je l’ai saisie. Mais aussi pour le programme proposé, les matières m’intéressaient et c’est donc pour ça que j’ai vraiment décidé de partir.

 

Comment se sont déroulées les démarches administratives pour pourvoir partir ?

Avant tout, ne vous y prenez pas à la dernière minute ! Il vaut mieux s’y prendre tôt car les papiers peuvent être très longs à faire !

Dans un premier temps, il a fallu déterminer si les cours proposés dans la convention entre les deux écoles me convenaient. Après, j’ai été me renseigner sur le site de l’université du Québec à Chicoutimi (UQAC) où toutes les démarches sont très bien expliquées. J’ai commencé à suivre les procédures pour avoir les visas, le passeport et tous les documents nécessaires. 

 

Quelques conseils avant de partir ?

Avant de partir, il est préférable d’avoir déjà trouvé un logement. Pour cela, il y a la résidence universitaire qui est très bien, mais attention il faut s’y prendre très tôt pour avoir une place alors n’hésitez pas trop longtemps !  Sinon il y a la possibilité de trouver facilement des logements près de l’université. L’idéal est de chercher sur le site de l’UQAC, sur Kijiji (le bon coin du canada), ou alors d’aller sur le groupe Facebook « les français de l’UQAC ». Abonnez-vous à ce groupe Facebook avant de partir, ça peut vous permettre d’économiser de l’argent, de poser des questions à des personnes qui sont déjà sur place ou qui arrivent en même temps que vous.

Pas de panique si tous tes vêtements de ski ne rentrent pas dans ta valise ou si tu n’en as pas. Il y a beaucoup de rabais durant l’hiver à Chicoutimi avec de quoi s’équiper, et aussi des friperies dans lesquelles tu pourras trouver des vêtements ou n’importe quoi à petit prix. Important en arrivant là-bas : la boutique Dollorama vend toute sorte de chose à bas prix, ça peut être très intéressant pour t’équiper à ton arrivée.

 

As-tu réussi à obtenir une bourse d’études pour ton séjour ? Si oui, comment ?

Oui j’ai eu une bourse même plusieurs : la bourse de la région centre, la bourse du Crous et le fond de mobilité à l’internationale.

Pour obtenir ses bourses il faut te renseigner auprès de Polytech Tours ou sur internet. Il y a des dossiers à constituer puis à donner au responsable des relations internationales. Il est bien-sûr très important de respecter les délais car elles ne sont pas données toute l’année.

 

Les cours sont-ils difficiles ?

Les cours sont différents ! C’est plus du type fac, c’est-à-dire très peu de cours, uniquement magistraux ou quelques TD/TP en fonction des matières mais tout de même très rares. Beaucoup de travaux à la maison sont demandés, des projets en groupe ou individuel avec des comptes rendus, exercices et projets sur des logiciels.

Il est très important d’avoir un travail régulier sur les projets sinon on est vite surmené et il est presque impossible de finir la session. Il y a des examens de mi session et de fin de session.

Dans l’ensemble le niveau reste similaire à la France il est même parfois plus simple car les professeurs sont moins exigeants.

 

C’est comment la ville de Chicoutimi ?

Chicoutimi est petit et très étendu. C’est une petite ville comparée à Montréal ou Québec mais ça reste attractif. Il y a des bars pour aller faire la fête, des petits restaurants, des boutiques, un cinéma, un centre commercial. Tout ce qu’il faut pour vivre tranquillement.

La ville est très étendue, il est donc parfois difficile de se déplacer uniquement à pieds voir même très compliqué.

L’achat d’une voiture peut facilement être envisageable car ça ne coute pas très cher (800 CAD environ), l’essence est abordable aussi et il y a beaucoup de chose à faire autour de Chicoutimi. Notamment des balades en raquettes, du ski… C’est un super coin pour les sportifs amoureux de la nature !

 

Comment s’est déroulée ton adaptation ?

Le mode de vie est tranquille. L’université est accueillante ! Et les étudiants sont agréables et très ouverts. Il y a beaucoup d’associations à l’université ouvertes à tout le monde. Vous avez la possibilité de travailler dans l’université toute la journée même la nuit si ça vous fait plaisir. Il y a aussi un bar et des soirées étudiantes organisées le jeudi soir, l’école se transforme en boite de nuit avec deux ambiances !

Un pavillon sportif est disponible à côté de l’université pour pratiquer différents sports et ça ne coûte que 4 CAD par session pour l’accès. Il y a aussi des cours de fitness et une salle de musculation moyennant une somme de 100 CAD à l’année environ. Il est vraiment facile de se créer un bon environnement de travail et de vie à Chicoutimi.

 

As tu eu le mal du pays ?

Mon séjour a duré presqu’un an donc on a toujours un peu le mal du pays. Je ne suis pas rentrée pendant les fêtes de fin d’année en France alors c’est un peu bizarre d’être loin de la famille mais on se fait facilement des amis et on passe de bon moment. Il y a toujours quelques choses à faire, une soirée, un festival, une balade.

 

Une anecdote à nous raconter ?

Sortez de chez vous, rencontrez des gens, faites des balades, explorez le Québec, les grandes villes et les petites, même s’il neige y a tellement de choses à voir ! Et invitez vos amis Québécois avec vous parce que la plupart ne connaissent même pas leur région !

Le Canada c’est l’Amérique du Nord c’est-à-dire aussi les Etats Unis, c’est vraiment à coté comparé à la France et ça n’arrive pas tous les jours d’y être alors n’hésitez pas à bouger !

En janvier les billets d’avions pour Cuba ne sont pas chers du tout ! Des voyages sont organisés par l’université si vous avez peur de partir seul et ça vaut vraiment le coup !

Si vous avez la possibilité, le temps, l’argent et l’envie, partez découvrir les rocheuses canadiennes dans l’ouest ça vaut le détour. Il est très facile de faire du camping, ça ne coute pas grand-chose et ce sont des souvenirs merveilleux !

Et le Québec ce n’est pas que du froid, d’avril-mai à octobre il fait beau et chaud et le froid est agréable avec beaucoup de neige ! De quoi vraiment s’amuser !


  • Facebook
  • twitter
  • google
  • imprimer
  • version PDF
  • Envoyer cette page

Retour au site institutionnel